Accueil » Qui suis-je ?
Pictogramme d'une femme adulte

Qui suis-je ?

Photo-Ann-Ratier

Ann Ratier

Orthopédagogue

Issue d’une une famille bi-culturelle (anglais-français), j’ai eu l’immense privilège d’être accompagnée très tôt dans mon apprentissage par mon grand-père anglais, ancien directeur d’école en Angleterre. J’en garde un souvenir profondément ému, tant je me rends compte avec l’expérience, à quel point il était dans la transmission bienveillante et positive, privilégiant l’échange, l’écoute, sans oublier toutefois les objectifs et les résultats. En témoignent les cahiers que j’ai précieusement conservés. J’imagine que ma vocation pour la transmission, le goût de donner l’envie d’apprendre viennent de là.

Bien des années plus tard, après une vocation contrariée de professeur d’anglais et un détour en entreprise, je me suis mariée et me suis consacrée à l’éducation de mes trois enfants. Une fratrie, deux garçons et une fille, trois profils complètement différents que je me suis employée à « coacher » avec détermination, optimisme et une grande part de naïveté ! J’imagine avoir fait au mieux étant donné l’état de mes connaissances d’alors, mais avec le recul, je m’aperçois que je ne m’étais pas éloignée d’une certaine verticalité dans l’apprentissage, à savoir, « je sais », « vous « apprenez ». J’avoue à l’époque avoir été loin des stratégies d’apprentissage, mais encore une fois, leur autonomie, leur curiosité, leur envie d’apprendre, leurs frustrations, leurs difficultés dans ce qu’ils abordaient me semblaient structurants et fondamentaux. J’ai aussi eu le bonheur de partager la vie de ceux que j’ai appris, quelques années plus tard, être des « zèbres », des « enfants à haut potentiel », autant d’étiquettes que je m’empressais de décoller tout en tenant compte de certaines spécificités. Beaucoup de remises en question, une quête de solutions, d’ajustements, je me rends compte à quel point mes enfant m’ont appris à grandir.

Lorsqu’ils furent un peu plus âgés, j’ai repris des études d’anglais en faculté, et suis devenue formatrice dans plusieurs écoles de langues. Au fil des ans, j’ai enseigné en entreprise, en IUT, en école de design, en collège alternatif, toujours confrontée aux mêmes problématiques : la démotivation, la perte de confiance en soi, les troubles d’apprentissage : dys, autisme asperger, hp, troubles de l’attention … Je n’ai eu de cesse de trouver des réponses, des pistes, des outils de remédiation, à travers des formations que j’ai entreprises : gestion mentale, anglais pour les dys, orthopédagogie, à travers de nombreuses lectures et recherches personnelles, mais surtout et avant tout grâce aux enfants et adultes que j’ai eu le bonheur de rencontrer.

J’exerce depuis plusieurs années maintenant en tant qu’orthopédagogue d’abord à Aix-en-Provence, et à présent à Montpellier où je viens d’emménager. Je me différencie du soutien scolaire à domicile, intervenant au-delà d’un soutien scolaire à Montpellier, en assurant un coaching enfant personnalisé, en présentiel ou en distanciel, en synergie avec les différents accompagnants (psychologues, orthophonistes), et bien entendu les parents afin de rendre à l’enfant son pouvoir et le plaisir dans son apprentissage. Je propose également un coaching parental afin que chacun puisse trouver sa place dans l’apprentissage de l’enfant, sortir de la verticalité, rendre l’enfant acteur et responsable, l’aider à s’organiser et proposer une méthodologie adaptée et efficace.

Depuis deux ans, je suis chargée de mettre en forme les textes des manuels scolaires numériques pour les Editions Nathan à destination des élèves dys. Il s’agit de faciliter l’apprentissage, de rendre les ressources plus accessibles et lisibles. A cet effet, la mise en page est allégée, les textes présentés en police sans empattement, les interlignes d’1,5 cm et les codes couleurs permettent de dégager la structure des ressources.

Au-delà des troubles des apprentissages, des étiquettes, des problèmes rencontrés, n’oublions pas que c’est avant tout un enfant désemparé et en perte de vitesse qui se présente devant nous. Il s’agit bien souvent de dédramatiser certaines situations ancrées depuis trop longtemps, de rallumer la flamme un peu éteinte, et de se faire confiance, à nouveau, enfin.

Mes services

Mes services

J’interviens en tant qu’orthopédagogue auprès de chaque apprenant rencontrant des difficultés ou des troubles d’apprentissage afin qu’il retrouve motivation, confiance en lui, plaisir et progression dans les résultats.

Les enfants :

Les adolescents :

Photo-Ann-Ratier

Besoin d’aide dans les apprentissages ? Problèmes de motivation ? Vous ne savez plus comment aider votre enfant dans sa scolarité ?

Orthopédagogue à Montpellier et exerçant également à distance, je vous apporte des solutions pour « dédramatiser » des situations scolaires ancrées ou non depuis longtemps.